Alice au pays des start-up

Cette semaine, la nomade s’appellera donc Alice. D’abord, parce que c’est son blog et que dès lors, elle y fait ce qu’elle veut, mais surtout, parce que ça sonnait mieux pour le titre.

Bref. Lancer une start-up en 54 heures, vous y croyez, vous? C’est le défi des Startup Weekends. Pour toi, cher lecteur, la nomade (sédentaire) est partie en mission secrète pour voir de ses yeux de quoi il s’agissait exactement. En exclusivité mondiale, la nomade nous raconte ce week-end pas comme les autres.

La première fois que j’ai entendu parler des Startup Weekends, c’était dans la cuisine de mon centre de coworking:

– Tu viens au prochain Startup Weekend?

– Le star-quoi??

wait-what

– Le Startup Weekend (espèce d’ignorante! Bon, ça, il ne l’a pas dit, mais il l’a pensé très fort): tu t’enfermes avec des gens, tu bosses pendant 54 heures avec eux sur un projet et le dimanche, ta start-up est créée. Il y en a même qui dorment sur place!

Le lendemain, j’étais inscrite. Il fallait que j’aille voir ça de plus près. Voir qui étaient ces gens, quelles étaient leurs idées (et aussi, s’ils prenaient de la drogue pour faire des trucs pareils).

Le Startup Weekend Brussels de ce week-end était la dixième édition des Startup Weekend en Belgique (je dis « en Belgique » car ces événements sont organisés partout dans le monde!). Pour l’occasion, c’est une haute école (HUB) dans le centre de Bruxelles qui a été réquisitionnée.

Vendredi, 18 heures. Je pénètre dans l’enceinte de la HUB. A l’entrée, comptoir d’enregistrement: on donne son nom, et on reçoit un très joli sac aux couleurs du Betacowork, sponsor de l’événement.

2014-06-28 21.13.06

Ce joli sac contient toute une série de choses plus ou moins utiles: des stylos et un carnet aux couleurs de l’événement, une série de petits gadgets, et un tas de brochures du gouvernement de Hong Kong, manifestement très intéressé par nos entrepreneurs. A l’entrée, on vous donne aussi votre badge pour le week-end et ce très joli teeshirt:

2014-06-28 21.14.12 2014-06-28 21.14.30

Munie de mon équipement, je me rends dans l’auditoire principal pour entendre les discours des organisateurs (et y retrouver mes petits camarades de coworking présents). On commence par présenter le Startup Weekend, ses origines, son organisation, son objectif, les sponsors, etc.

2014-06-27 19.16.07

Michel Duchateau

Tiens, on enregistre  un record au niveau de la participation féminine (d’habitude relativement limitée aux environs de 15%): 38%, waouh! Record aussi au niveau de la participation générale: nous sommes une centaine à participer à l’aventure!

Une fois ces petites présentations faites (et le public bien chauffé – par moments, je me demande si je ne suis pas tombée dans une secte), c’est l’heure des « pitches »: ceux qui ont une idée de projet ont 60 secondes (et pas une de plus!) pour la présenter sur scène.

2014-06-27 19.47.38

60 secondes par pitch, c’est court!

La plupart des idées, il faut bien l’admettre, portent sur des « app » (on est geek ou on ne l’est pas hein!). Ce soir-là, on entendra vraiment de tout, des idées très sérieuses et crédibles comme d’autres plutôt farfelues. Les personnages qui défilent sur scène sont eux aussi bigarrés – certains provoquent même des éclats de rire, plus ou moins volontaires.

Les pitches sont terminés, c’est l’heure des votes. Au fond de l’auditoire, des tableaux blancs, sur lesquels sont synthétisés les différents projets qui viennent de nous être présentés. Nous recevons chacun trois post-it; à nous d’aller les coller sur notre/nos projet(s) préféré(s).

2014-06-27 20.51.45 2014-06-27 20.52.00

C’est l’occasion de discuter avec les auteurs des projets, de voir ce qu’on peut éventuellement leur apporter, si on souhaite intégrer leur équipe pour le week-end, etc.

Après une rapide pause miam miam, c’est l’heure de l’annonce des résultats. Nouveau record: 14 idées ont été sélectionnées!

2014-06-27 22.27.11

Les 14 auteurs des idées retenues

Vient ensuite l’heure de la formation des équipes: un projet vous a plu? Vous avez envie de participer à sa création, le temps du week-end (et, pourquoi pas, au-delà)? Il n’y a plus qu’à aller voir son auteur. Parmi les participants, on a des développeurs, bien sûr, mais aussi des spécialistes du marketing, des financiers, des juristes, et même des traducteurs (si si!). Bref, toutes les compétences nécessaires sont là, à votre disposition, le temps du week-end pour lancer votre start-up – c’est pas génial, ça?

Dès qu’une équipe se forme, elle s’en va retirer la clé du local (en l’occurrence une salle de classe) dont elle disposera pour le week-end (y compris pour y dormir, pour ceux qui le souhaitent) et part y installer son bureau nomade.

Et c’est parti pour un week-end de brainstorming! La plupart se mettent au travail dès le vendredi soir. Les équipes (qui se composent de six personnes au moins) doivent avoir préparé pour dimanche une présentation de leur projet, un projet de plan financier, un argumentaire et, éventuellement, un prototype (du site, de l’appli, etc.).

L'équipe de Fit my Nest en plein brainstorming

L’équipe de Fit my Nest en plein brainstorming

Tout au long du week-end, j’ai suivi le projet qui me parlait le plus: Fit my Nest, un projet innovant dans le domaine de l’architecture, puisqu’il vise à proposer des maisons modulables en fonction de vos besoins. En deux jours, les membres de cette équipe ont réussi, sous la conduite de Marina, l’auteure du projet, à faire une mini-étude de marché, préparer un prototype de site Web, préparer une présentation complète et établir un bilan financier!

Le dimanche en fin de journée avait lieu la remise des prix. C’est un jury de professionnels qui est chargé de sélectionner les gagnants. Quatre prix ont été décernés:

– La Geekiest Startup: Mailswipe, une appli qui vous permettra, dès qu’elle sera disponible (d’ici deux semaines environ) de trier vos mails sur votre téléphone portable (et même de vous désabonner d’un simple glissement des spams et autres courriers indésirables!);

– La Leanest Startup: Birzo, une appli qui vous propose de vous faire découvrir de nouvelles bières;

– Best Startup: Tiny Stories: une appli dont vous entendrez certainement beaucoup parler prochainement, que j’ai vraiment hâte d’installer sur mon téléphone!

– Le Grand Prix du Jury: Tiny Stories encore une fois!

Ma conclusion sur ce week-end pas comme les autres? Pour être honnête, je n’y croyais pas vraiment au départ – créer une start-up en un week-end, mouais, bof. Et bien au final, j’ai été bluffée par le nombre de (bonnes) idées entendues pendant ce week-end, le dynamisme des équipes, la solidarité entre leurs membres qui, pour la plupart, ne se connaissaient pas avant ce week-end et qui décident de s’unir, trois jours durant, pour faire aboutir le projet de l’un d’entre eux, en lui apportant leurs compétences, leur spécialité, leur énergie et leurs idées.

Le Startup Weekend, ce sont des idées à n’en plus finir, de l’énergie à revendre. Le Startup Weekend, c’est une magnifique illustration de ce que l’Homme (j’insiste sur la majuscule) peut arriver à faire lorsqu’il est entouré, aidé, entendu, un merveilleux exemple d’entraide et de solidarité. Un exemple de ce que à quoi pourrait ressembler notre société au quotidien si nous y mettions tous un peu du nôtre. Alors, on commence quand?

La nomade (sédentaire)

Ah non, pardon, Alice

Publicités

5 commentaires

  1. Mon dieu, mais quel weekend de folie… C’est chouette de te lire. Ca résume vraiment bien l’ambiance. Je le conseille à tout le monde : Faites ça au moins une fois dans votre vie. Avoir une idée et voir des gens déplacer des montagnes pour que l’idée puisse voir le jour, c’est juste magique.

    Et t’inquiète, tu pourras bientôt télécharger Tiny Stories 😉 On y travaille dur…

    Des becs.

    Aimé par 1 personne

      1. En fait, c’est l’idée de Stéphane Leborgne qui est aussi un ami et collègue. Moi je ne me suis occupé que de la présa et de la manière dont on allait communiquer. Mais de fait, c’est beaucoup de boulot en perspective. Et c’est vraiment excitant.
        Mais on se croisera tous très bientôt au Beta 🙂

        On a déjà la page Facebook : https://www.facebook.com/TinyStoriesApp
        Et aussi un compte Twitter : @TinyStoriesApp

        Des becs. Et à bientôt.

        Aimé par 1 personne

Laissez un (gentil) commentaire :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s