Echange Bruxelles/Paris – le bilan

Et voilà, encore un échange réussi! Et quel échange! Happy Tout avait donc commencé comme je le raconte ici: la proposition d’échange de Maryse, les échanges de mails, l’organisation des détails pratiques, la réservation des billets Thalys – bref, la routine. La suite, je la raconte dans ce billet, ou encore celui-ci. Bref, si vous lisez régulièrement mon blog, vous savez déjà à peu près tout de cet échange. Maryse, mon échangeuse parisienne, est quelqu’un d’absolument charmant, et son appartement est à son image: un endroit très agréable, qui correspondait parfaitement aux photos publiées sur son annonce sur Trocmaison. Le hic, c’est que comme à Barcelone, j’ai surestimé mes forces: je pensais être capable de rester insensible à l’appel du Trocadero, au chant du Quartier latin ou encore au charme de Montmartre. statue-honte Faiiiiible!!! Je suis faible! Car j’ai péché, cher lecteur. Impossible en effet de me concentrer plus de quelques heures sans mettre mon manteau, prendre mon sac et l’ascenseur et me jeter dans les bras de la Ville lumière. images   A chaque fois que je suis à Paris, la même sensation: je ne suis pas dans le monde réel. Je suis dans un film. Je vais croiser Javier Bardem au coin de la rue, c’est certain! (aaaah vous pensiez que je l’avais oublié, hein, avouez! Vous pensiez que la nomade avait définitivement renoncé à retrouver la trace du beau Javier, qu’elle avait décidé de le laisser à cette cruche de Penelope!? C’est bien mal me connaître: la nomade ne renonce jamais, vous m’entendez? Jamais!). Fermons cette parenthèse et revenons à notre échange. Je ne vous ai pas raconté les derniers jours passés à Paris car deux copines sont venues me rejoindre pour le reste du séjour – quand on a la chance d’avoir pour soi un appartement aussi grand et aussi bien situé pendant quelques jours, on en fait profiter les amis. (Partage, on vous dit, PARTAGE! Souvenez-vous bien de ce mot, il va devenir omniprésent dans les années et les décennies à venir, c’est moi qui vous le dis (mais pas que moi). Mais c’est une question dont je parlerai une prochaine fois, car elle mérite que j’y consacre un billet entier.) Cet échange aura aussi été l’occasion pour moi de découvrir de nouveaux services comme Uber, ou encore des sites permettant de trouver des billets de train (en l’occurrence, de Thalys) bon marché. Mais une fois encore, je vous donnerai plus de détails dans un prochain billet. Car pour l’heure, il est temps pour moi de commencer à penser à mon prochain échange: où pourrais-je bien aller promener mes gambettes et mes mirettes? J’ai déjà reçu pas mal de propositions d’échange ces derniers temps, mais aucune ne me tente véritablement. J’avais, quant à moi, été totalement séduite par un charmant appartement au coeur de San Francisco (« If you’re goiiiiiiiiiiiing to Saaaaaan Fraaaaaanciscooooo… »… pardon), mais ma proposition a été déclinée, les échangeurs étant allergiques aux chats – dommage. On verra où le vent me mène. En attendant, si les échanges vous tentent, songez-y: découvrez comment ça marche, choisissez votre site d’échange et publiez votre annonce! Pas besoin d’habiter un palace ou une ville touristique pour trouver des échangeurs. Pas besoin non plus d’etre propriétaire de votre logement pour l’échanger. Les échanges sont à la portée de tout le monde. Et quand vous aurez conclu votre premier échange, écrivez-moi et racontez-moi! La nomade (sédentaire)

Publicités

Un commentaire

Laissez un (gentil) commentaire :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s